Les entreprises françaises, sont-elles entrées dans la nouvelle ère du marketing direct? Les résultats de l’étude MD expo 2008.

– Luc Robijns en direct du salon MD expo à Paris –

Voici aujourd’hui les résultats d’une étude que MD expo et l’Union des Annonceurs (UDA) ont menée. 244 répondants annonceurs issus d’un fichier d’utilisateurs du marketing direct ont participé du 3 au 16 mars 2008 à cette enquête on line.

Le marketing direct classique, et plus spécifiquement le papier,vont continuer à faire largement partie des stratégies des annonceurs de façon complémentaire avec le web, même si, bien sûr, le MD interactif monte en puissance, principalement pour son intérêt en termes de coût.

Quelques conclusions intéressantes:
– Actuellement, plus de 2/3 de l’échantillon ont recours aux 2 types de MD: classique et interactif. Ils ne sont que 8% à ne faire que l’interactif. 87% des individus s’inscrivent dans une stratégie de MD de complémentarité et non de substitution (seulement 13%).
– Le coût est la première raison (avec 81%) de recours au MD interactif. Viennent ensuite: la réactivité (71%), le meilleur ciblage (49%), la facilité d’utilisation (46%) et un plus grande efficacité (33%).
– Un attrait puissant du marketing direct participatif (web 2.0) se développe, permettant au consommateur de rentrer en relation directe avec l’entreprise et ainsi d’exercer une influence certaine sur la stratégie de MD de l’annonceur.

Ca serait sans doute intéressant de connaitre les tendances au niveau de la Belgique voire du Benelux. Peut-être devrons nous organiser une enquête semblable? A suivre…

Luc

Post a Comment

Required fields are marked *
*
*

%d bloggers like this: