Les grands annonceurs français du B to B dépensent 10 % de leur budget publicitaire en ligne

Luc Robijns, en direct du salon Online 2008 à Paris

Internet prend une place de plus en plus importante dans le travail quotidien des professionnels. En conséquence, les annonceurs français du B to B renforcent remarquablement leurs investissements sur ce média. En moyenne, 10 % de leur budget publicitaire a été dépensé en ligne (e-pub, campagnes d’e-mailing, liens sponsorisés…), soit deux fois plus qu’il y a deux ans indique la dernière étude Benchmark Group. Et pour plus d’un tiers des sociétés (surtout dans les services), le niveau des investissements se situe sensiblement au dessus de cette moyenne.

Les campagnes d’e-mailing, l’achat de liens sponsorisés et la publicité en ligne sont pratiquement généralisés parmi les grandes marques B to B investissant sur Internet. C’est la publicité en ligne qui représente le premier poste de dépenses avec un peu plus du tiers des budgets e-marketing B to B. Pour 9 entreprises sur 10, les campagnes d’e-pub servent d’abord à générer des contacts commerciaux. Mais ce levier sert aussi de plus en plus à renforcer la notoriété de la marque.

La répartition moyenne des budgets e-marketing en 2007

Achats de mots-clés = 26%
Achat d’espaces publicitaires = 35%
E-mailing = 26%
Autre: Optimisation de référencement naturel, affiliation… = 13%

(Source : Benchmark Group)

Pour 2008, cette tendance va se poursuivre avec près de la moitié des entreprises qui prévoient d’augmenter leur budget e-marketing de plus de 20 %.

Post a Comment

Required fields are marked *
*
*

%d bloggers like this: