le marketing direct aux USA

null

Constatation intéressante : l’e-mailing est loin d’être le premier poste de dépenses en matière de marketing direct aux Etats-Unis. En 2008, les campagnes d’envoi d’e-mails commerciaux outre-Atlantique devraient représenter un budget total de 600 millions de dollars selon l’Association de marketing direct (DMA), soit une croissance de 25 % par rapport à 2007.

Ce qui fait de l’e-mailing le cinquième poste de dépenses dans le domaine du marketing direct. Il arrive loin derrière les campagnes de search et de display sur Internet (23 milliards de dollars) et encore plus loin du télémarketing (47 milliards de dollars).

Ce qui ne veut pas dire que l’e-mailing est moins efficace que les autres outils de marketing direct. Bien au contraire : avec un retour sur investissement (ROI) de 45,65 dollars par dollar dépensé selon l’Association de marketing direct, il est nettement plus intéressant que le télémarketing qui affiche un ROI de 8,61 dollars par dollar dépensé, ou même le search et le display (20,19 dollars).

Des performances que l’e-mailing doit à l’action conjuguée d’un faible coût de mise en oeuvre, et d’un taux de réponse par contact très élevé, surtout lorsqu’il s’agit de campagnes de fidélisation, c’est-à-dire sur une base de données clients ou prospects interne à l’entreprise.

Benoit Carlier

source : le journal du net

Post a Comment

Required fields are marked *
*
*

%d bloggers like this: