6 astuces contre les filtres spam

D’après une étude menée par Assurance Systems, il y a en moyenne 15% de tous les emails (dont les adresses sont valides !) qui n’arrive jamais à destination ! Est-ce que cela veut dire que l’utilisation de l’email marketing n’est pas justifiée ? Pas du tout ! Mais c’est un signe que la bataille anti-spam n’est pas encore finie et que l’email marketing aujourd’hui est surtout une question de trouver le juste milieu.

6 astuces pour contourner les filtres spam. Il y a d’innombrables variétés de techniques de filtre spam qui peuvent être appliquées à plusieurs niveaux (ordinateurs personnels, serveur e-mail d’entreprise, FAI, etc…) d’une manière ou d’une autre. Ces quelques lignes directrices peuvent vous aider à démarrer dans la bonne direction :

1.Choisir le partenaire technologique qui est familier avec le problème spam et qui s’est équipé d’une technologie adéquate. Il est difficile pour vous, en tant que marketeer, de checker tous les aspects qui définissent les filtres vous-mêmes.

2.Si vous envoyez vos campagnes email via votre propre infrastructure, checkez si votre celle-ci est intégrée dans une base de données spam avant d’envoyer les emails. Vous pouvez le faire, par exemple, via http://www.dnsstuff.com . Si c’est le cas, vous pouvez trouver la procédure de désinscription sur le site de la base de données spam.

3.KISS « keep it simple & straightforward »
Gardez vos emails aussi simples que possible. Evitez d’utiliser des lettres majuscules et des couleurs fluorescentes. Tous les fonds d’écran de couleurs vont augmenter votre score spam.

4.Lisez le contenu de vos emails pour des caractéristiques typiques de spam. Par exemple, le mot gratuit doit être évité autant que possible ! Vous trouverez une liste des mots à éviter sur notre site : http://www.emailgarage.com . En fait, notre système Dynamic check automatiquement si il y a un de ces mots menaçants.

5.Gérez vos listes de profils prudemment. Demandez toujours la permission de ceux à qui vous souhaitez envoyer un email. Après votre campagne, nettoyez votre liste en retirant les adresses erronées et les désinscriptions.

6.Utilisez l’outil SpamCheck pour analyser le contenu de votre email. Cet outil est disponible dans l’éditeur HTML d’emails (WYSIWYG) de la plateforme EmailGarage.

Vous voulez en savoir plus ?
www.emailgarage.fr vous offre des formations et des démo online gratuites, ne les ratez pas !

Benoit Carlier

One Comment

  1. Posted November 19, 2009 at 6:39 pm | Permalink

    donc faut être simple!!!


Post a Comment

Required fields are marked *
*
*

%d bloggers like this: